You are here

Wallonia-Brussels in Canada

Les Chefs d’Etat et de gouvernement membres de la Francophonie se sont réunis les 19 et 20 novembre à Djerba pour le XVIIIème Sommet de la Francophonie.

 

Deux fois reporté en raison de la pandémie de covid-19, ce dernier avait pour thème: «Le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone».  Néanmoins, les discussions ne se sont pas limitées à ce thème et les participants ont ainsi pu aborder les grands défis auxquels fait face l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).
 
Le Ministre-Président Pierre-Yves Jeholet était présent en Tunisie à la tête de la délégation de la Fédération Wallonie-Bruxelles dont le gouvernement est membre à part entière de l’OIF.
 
Les échanges ont adopté cette année un format inédit. En privilégiant l’organisation de huis clos et la participation à des tables rondes thématiques, l’objectif était de dynamiser les interactions entre les Chefs d’Etats et de gouvernement et de leur permettre de déboucher sur des propositions concrètes.
 
L’enjeu du numérique comme vecteur de paix et de solidarité, le rôle des femmes et des jeunes en tant qu’acteurs du développement ont, notamment, fait l’objet de discussions approfondies auxquelles la Fédération Wallonie-Bruxelles a pris part activement.
 
Concernant le numérique, Pierre-Yves Jeholet a mis l’accent sur la nécessaire intensification de la formation au numérique ainsi que sur l’attention qu’il convient de porter aux industries culturelles et créatives.
 
Lors de la table ronde relative aux femmes et aux jeunes, il a souligné la priorité à l’éducation et à l’emploi.
 
Le Sommet aura aussi été l’occasion pour le Ministre-Président de rencontrer les plus hauts responsables de pays partenaires de coopération de la FWB (Canada-Québec, Vietnam, Sénégal, …) et de signer un « Protocole d’entente entre la Province de l’Ontario et la Communauté française de Belgique ».
 
Il a par ailleurs annoncé que la FWB saisirait l’opportunité de la Présidence belge du Conseil de l’UE en 2024 pour organiser à Bruxelles, un événement de haut niveau autour du multilinguisme.
 
Au terme de ce Sommet, l’OIF réitère sa solidarité, ses valeurs et ses ambitions de coopération à travers l’adoption de la «Déclaration de Djerba», la «Déclaration sur la langue française et la diversité linguistique» ainsi que le «Cadre stratégique 2023-2030».
 
Une «Résolution sur les situations de crise, de sortie de crise et de consolidation de la paix dans l’espace francophone» a également été adoptée. 
 
La Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo (Rwanda), reconduite pour un mandat de 4 ans, a appelé à créer une «Francophonie plus soudée entre ses États et gouvernements».
 
Le Sommet de Djerba aura également été l’occasion de valoriser Wallonie-Bruxelles sur le stand qui lui était réservé au Village de la Francophonie organisé, du 13 au 21 novembre, en marge du Sommet.
Outre la diffusion de vidéos mettant en évidence des opérateurs belges francophones ainsi que des projets développés dans le cadre de la coopération avec la Tunisie, la présence de la FWB s’est concrétisée par :

  • la présentation de l’exposition de BD , « Spirou, Droits de l’homme » produite, en collaboration avec les éditions Dupuis, à l’occasion de la célébration des 70 ans de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme;
  • la programmation sur la scène du Village du spectacle « Vivants ! », spectacle pluridisciplinaire imaginé par 8 jeunes artistes belges et tunisiens à l‘issue d’un travail d’écriture et d’un travail de création scénique en résidence sur le thème du « Vivant »  (mise en œuvre par le Bureau International Jeunesse – BIJ);
  • l’animation, par le BIJ, d’ateliers d’écriture sur le thème du « Vivant » ;
  • la tenue d’un atelier-rencontre autour du projet  P@trimonia (plateforme web participative pour une appropriation citoyenne du patrimoine matériel et immatériel tunisien).
  • la projection d’un film suivie d’un débat autour de « La Francophonie au féminin : quelle citoyenneté égalitaire pour les femmes et les jeunes ? »
  • le soutien financier à l’organisation, par la CONFEJES, d’un Salon des jeunes entrepreneurs francophones.

 
En 2024, la France accueillera le prochain Sommet de la Francophonie à la Cité internationale de la langue française à Villers-Cotterêts.
 

Clôture du Sommet de Djerba: après la Tunisie rendez-vous en France en 2024 | Organisation internationale de la Francophonie.

XVIIIe Sommet de la Francophonie- Djerba- Tunisie (c) J. Van Belle - WBI
XVIIIe Sommet de la Francophonie- Djerba- Tunisie (c) J. Van Belle - WBI
XVIIIe Sommet de la Francophonie- Djerba- Tunisie (c) J. Van Belle - WBI
XVIIIe Sommet de la Francophonie- Djerba- Tunisie (c) J. Van Belle - WBI